Find us on social platforms … more content, more pics, more mobile …

Un arbre pour souligner la qualité végétale du lait Alpro

C’est la traduction parfaite du dessin qui vaut mieux qu’un long discours.

Plutôt que de placarder son display de baseline et slogans en tous genres, Alrpo a simplement placé ces deux piles d’unités de vente dans un display dont la forme et la structure rappellent un arbre.

L’arbre, vert, bien évidemment est en ligne avec la charte graphique des packagings. Pour que le display ne se retrouve quand même pas seul à devoir tout communiquer, on peut lire stay curious, enjoy plant power sur les flancs.

Et pour les vrais curieux, un leaflet informatif est disponible dans le « tronc » du display. Un léger manque de visibilité pour ce support. Mais pour le reste, un display qui attire à coup sûr le regard.

Video – PUMA FASS – The World´s Fastest Purchase

Review – In Italy, platform enables users to crowdsource small and last-minute grocery deliveries (Springwises)

Source : Springwise (In Italy, platform enables users to crowdsource small and last-minute grocery deliveries)

Zwitsal habille ses packagings pour les rendre encore plus attirants vis-à-vis des enfants

Zwitsal fait partie de ses marques avec lesquelles nous avons grandi.  Avec lesquelles nos enfants ont grandi.  Et pendant toutes ces années, Zwitsal c’était ces conditionnements jaunes portant des inscriptions en orange.

Au détour d’une visite dans l’allée bébé d’un supermarché, nous avons constaté que Zwitsal, mais aussi son concurrent Palmolive, propose des packagings plus attirants pour les enfants.

Pour sauter du coq à l’âne, un responsable de magasin Carrefour nous confiait dernièrement que depuis que les céréales Carrefour exploitaient la licence Disney les ventes avaient littéralement explosé.

Alors, un enfant serait-il plus enclin à se laisser laver les cheveux avec un shampooing venant du flacon sur lequel il retrouve une représentation de Nemo, de Blanche Neige ou du Capitaine Crochet (personnages Disney) que le produit qui pique aux yeux, du pot jaune ?

Disons-nous que c’est pour la bonne cause et le repos de ceux qui doivent ruser pour que leurs rejetons passent sous l’eau.

Video – C&A Fashion Like

Passez par le terrain de foot Pepsi (@Carrefour)

L’Euro 2012 est à nos portes.  Toutes les marques sponsors de l’évènement, ou d’acteurs/joueurs présents fourbissent leurs armes.

Pepsi, au moment om nous rédigeons ces lignes, a commencé à distribuer des t-shirt à l’effigie de Lionel Messie.   Dans la foulée de cette action les premières théâtralisations.

Ici, c’est la zone blitz d’un Carrefour Planet qui a été transformé en terrain de foot rempli de sales-ready-packs Lays.

Des concepts simples et efficaces comme nous les adorons.

Video – Flash Mob Leroy Merlin Villeneuve d’Ascq

Qui a dit que les conso n’étaient intéressés que par les prix ? (Renova)

Renova fait partie de ces marques qui n’ont eu d’autres choix que d’investir dans la marque précisément, au risque de disparaître perdu dans les guerres de prix entre leaders et private label.

Investir, cela voulait dire des niveaux de prix sensiblement plus élevés, et des produits qui vont plus loin que leur objectif fonctionnel.  Renova propose par exemple du papier toilette noir !

Mais qui peut bien vouloir de rouleaux essuie-tout de couleur flashy ?   Et bien les shoppers de ce magasin d’hyperproximité, qui plus est dans un quartier où la proportion de personnes âgées est plus importante que la moyenne nationale, semblent avoir apprécié.  Le gérant de ce point de vente nous disait avoir hésité longuement avant d’installer cette tête de banc.  Il n’a pas regretté l’avoir fait.  Preuve que l’animation et l’exécution commerciale peuvent équilibre un déficit d’image-prix.

Video – Making of montage de l’appart IKEA

Ceci n’est pas une pomme … mais c’est pourtant bien un produit issu du rayon fruits & légumes (@Dellhaize)

Faites un effort d’imagination, ou peut-être l’effort n’est-il pas nécessaire.

La première fois que nous avons aperçu cette affiche dans le sas d’entrée d’un point de vente Delhaize, nous nous sommes interrogés sur ce que Freud aurait dit de l’état d’esprit du marketeer qui avait fait le choix de ce visuel.

Un instant, nous avons cru être les seuls à y voir autre chose qu’une asperge.  Et là, la providence, une bande d’étudiants entre dans le même sas.  Autant vous dire qu’ils ont mis moins de gants que nous pour décrire ce que leur évoquait le visuel.

Un truc de d’ados direz-vous ?  L’adjoint du gérant d’un autre magasin, de la même enseigne, visité quelques heures plus tard nous proposait la même interprétation ;-)